Par Orélia Owl

Un petit jeu, ça vous dit ? Saurez-vous retrouver le mot « positive » caché dans cet article ?

La deuxième grossesse est-elle plus fatigante ?

Oui, et pour plusieurs raisons.

Chaque grossesse est unique. Vous ne vivrez jamais deux grossesses de la même manière. Aujourd’hui, contrairement à votre première grossesse, vous avez plus de mal à trouver des moments pour vous, au calme et sans aucune autre tâche à réaliser que celle de vous reposer.

Vous attendez votre second enfant, mais vous devez vous occuper de votre premier petit bout. Selon son âge, il vous sollicite encore beaucoup. Il faut aussi gérer en plus du travail, les allers-retours à l’école ou la crèche. Le soir, il est très heureux de vous retrouver et demande votre présence. Quand vous auriez un moment à vous, vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir être à jour dans vos machines ou ranger tous les jouets de votre enfant, qui comme toujours, aime les étaler partout sauf dans sa chambre !

Vous ne devez pas hésiter à vous faire entourer par un proche, en plus du soutien de papa, pour vous soulager (votre maman, une sœur ou une amie), afin de pouvoir savourer pleinement et sereinement les joies de cette deuxième grossesse.

Petit conseil : dans la mesure du possible, essayez de ne pas dire à votre aîné que la raison de votre fatigue vient du bébé, il pourrait associer son petit frère ou sa petite sœur à quelque chose de négatif. Dites-lui plutôt que le corps de maman travaille jour et nuit pour lui fabriquer le meilleur des petits frères (ou la meilleure des petites sœurs, ou les deux !). Alors de temps en temps, le corps de maman a besoin de se reposer pour reprendre des forces et être au petit soin du bébé. Par contre, vous êtes entièrement disponible pour un gros câlin chargé en amour et une petite histoire dans le lit de maman !

deuxième grossesse grande soeur

« Arriverai-je à trouver une place à mon deuxième enfant, sans mettre de côté mon aîné ? »

C’est l’une des questions qui revient souvent. Vous aimez profondément votre premier enfant, vous êtes déjà très complice, et même si la naissance de votre second enfant est une vraie joie pour vous, elle est aussi parfois source d’inquiétude.

Mais sachez tout d’abord que l’amour d’une mère, ça se partage, ça ne se divise pas. Soyez donc rassuré, vous aimerez tout aussi fort votre deuxième loulou.

Ensuite, rappelez-vous les inquiétudes que vous avez pu éprouver lors de la naissance de votre aîné. Vous étiez heureux en couple. Malgré tout, vous avez réussi à faire une petite place à votre nouveau-né. Bien sûr, ça n’a pas été simple au début de passer de 2 à 3 et de couple à famille… mais vous avez réussi !

Alors, ne vous inquiétez plus. Lorsque votre bébé sera né, les premières semaines seront l’occasion de trouver une place à chacun. Laissez-vous du temps pour trouver vos marques.

la famille s'agrandit

Comment préparer l’aîné à l’arrivée du bébé ?

Plus vous le préparerez et vous lui donnerez l’opportunité de s’investir dans votre grossesse, plus il pourra concevoir l’arrivée d’un nouveau membre de la famille de façon positive.

Pour cela, vous pouvez :

  •          Lui raconter l’histoire de sa naissance, lui montrer des échographies,
  •          lui laisser le choix de la tenue de sortie de maternité, du premier doudou,
  •          lui accorder un rôle de grand, à l’image d’un grand frère ou d’une grande sœur, en le laissant vous aider à préparer et décorer la chambre, vous aider à boucler la valise en vérifiant que vous ayez tout pour le jour J…

 

Pour l’aider à rendre la grossesse un peu plus concrète, certaines mamans se demandent si emmener l’aîné à l’échographie serait utile ?

Sachez que si votre enfant est jeune, il ne comprendra pas forcément ce qu’il voit, et même pour les plus grands, toutes ces machines peuvent être impressionnantes. Ensuite, sachez aussi que si vous apprenez une mauvaise nouvelle ou que vous devez évoquer quelques difficultés, vous devrez aussi vous occuper de rassurer votre aîné qui ne perdra pas une miette de votre conversation.

Enfin, certains gynécologues-échographistes refusent la présence des enfants. L’examen demande une grande concentration afin de vérifier que bébé se porte bien.

Vous pouvez cependant demander conseil à votre praticien et proposer à votre enfant de venir à la fin de l’examen pour écouter le cœur et voir quelques images du bébé.

la famille va s'agrandir

Que diriez vous de continuer un peu de lecture ? Voici les Best articles du blog : 

j'annonce ma grossesse avec une carte à gratter

- Comment bien vivre sa grossesse ?

- les échographies de grossesse

- l'évolution du foetus mois par mois

- femme enceinte : quelle alimentation ?

- la préparation à l'accouchement

- ..... Voir tout les articles joyeux papier